Les Artistes Performers

TITUS JL7_5261.jpg

TITUS
Théâtre/Perfomer - Cie Caus'toujour

Eut égard au projet, la logique voudrait peut-être que je vienne causer (oui, quoiqu'il arrive je vais causer) de la nature et/ou de l'art. Mais la logique m'ennuie, la nature ne m'inspire guère et les discours sur l'art m'embarrassent souvent.

 

Donc, en l'état des lieux, par effronterie, par espièglerie, la première chose qui me traverse l'esprit est de proposer un stage de sensibilisation à la sculpture à la tronçonneuse ouvert au grand public (à partir de 8 ans).
Ce spectacle-performance aborderait la sculpture à la tronçonneuse cette activité plastique singulière qui souffre de préjugés. Le matériel. La technique. Les astuces. Les artistes tronçonneurs célèbres. La dimension poétique. Les premiers secours.
Titus

TITUS


Né à Niort où il vit actuellement. Lion ascendant lion. Surnommé «Titus» à l’âge de 5 ans à cause du petit lion du même nom (Titus au pays du Jaimadire) dont il arborait le déguisement à l’occasion du Mardi-Gras. Enfance heureuse à la campagne malgré une croissance laborieuse et une opération des amygdales et des végétations, puis études assez peu supérieures d’animation à Tours. Grande personne (sens figuré), il tâte de l’animation avant de se lancer dans le spectacle vivant et de s’investir successivement dans les compagnies « Les Matapeste », « Le Beau Monde ? / Yannick Jaulin » et « OPUS ». Il est le fondateur et le directeur artistique de la compagnie « Caus’Toujours » (arts de la parole). C’est dans ce cadre, qu’il écrit et interprète des spectacles bavards plus ou moins drôles pour la salle ou la rue. Par ailleurs, grâce à ses insomnies,
il écrit des albums pour les drôles.

TITUS JL7_5261.jpg
A.M-(4).jpg

Alejandra Flichman
Danse, Cirque et Performance

Écouter le paysage, au fil de l’eau, pour y inscrire une promenade avec des haltes propices à la contemplation.
Ralentir pour ouvrir le regard et les sens.
Une danse en pointillés, suspendue parfois.

 

Alejandra Flichman


Circassienne, de la région aérienne, née à Buenos-Aires en Argentine en 1972.
Un parcours professionnel qui va va du cirque archaïque (Romanès) au cirque contemporain (Cyrk 13) en passant par la comédie musicale (Starmania) le théâtre de rue (KMK, Ilotopie, Royal de Luxe), la danse (Retouramont, Roch in Lichen, DCA), des performances en milieu naturel et ailleurs, avec des plasticiens, des musiciens, des penseurs.

 

Depuis 2012, elle fabrique des aventures dans l’espace public, avec des complices adaptées à chacune.

IMG_7542.JPG

Laurent Touzeau et Gérard Baraton
Danse, Cirque et Performance

Gérard Baraton

 

Le conte je l’ai rencontré avec Bernadette Bidaude et Yannik jaulin
Grace aux contes on peut raconter des histoires folles sans être prit pour un fou.
Mon spectacle nous emmène a la rencontres de Trolls, Farfadet , Poulpiquets, oiseaux malin, meuniers Facétieux, un monde entre imaginaires et réel ou tout est possible, grâce a des entourloupes magistrales……Cric crac mon conte est dans son sac.
Je vous propose donc de partir avec moi en ballade conter a la découverte de notre environnement une plante au détours d’un chemin? Une histoire de derrière les fagots? Une musique à l’accordéon diatonique de Gérard, soufflé entre deux histoires ? En avant ….

Laurent Touzeau

Laurent Touzeau s’est formé auprès de différents réalisateurs. Assistant réalisateur pour Marathon et Leo Production entre 2004 et 2007, il collabore également avec Christophe Lemire et Jean-Yves Collet pour Les aventures du plus petit mammifère du monde, et Philippe Garguil, réalisateur et cadreur sur les films de Jacques Perrin. Pigiste pour France 3 Nantes comme Journaliste Reporter d’Images, il a également été correspondant local pour Ouest France Les Herbiers. Il fut également réalisateur indépendant de Ma Pause Vendée, pour lequel il réalise des sujets quotidiens pendant un an sur TV Vendée. Dès 2017, il rejoint Demain-Vendée, pour lequel il participe à la rédaction du Journal des initiatives positives et réalise divers formats de vidéos, comme la Minute contemplative. Il propose une captation subtile du monde vivant, passant la barrière du visible pour aller chercher l’âme des choses. Naturaliste insatiable, il propose en parallèle des animations nature dans le cadre d’activités d’éducation à l’environnement.
Avec Exuvie, il écrit son premier spectacle, création hybride entre captation audiovisuelle et récit personnel, dans la lignée du renouveau des arts de la parole.

Laurent Touzeau.jpg
IMG_4835.JPG
IMG_4835.JPG

Julien Delime
Clown insolite - Le CRAAC

Un pêcheur poète, un homme perché dans un arbre, un errant sur son radeau, tels pourraient être les personnages que le public rencontrera sur le parcours. Entre intervention silencieuse et gestuelle, impromptu poétique, texte dit ou chanté. Il s'agira de créer la surprise, de l'inattendu, sûrement burlesque. Personnages décalés et un brin insolites mais bien en prise avec l'environnement qu'offre ce parcours artistique sur les bords de la Sèvre.

Julien Delime


Professionnel des arts forains depuis 25 ans, clown, jongleur, comédien, échassier, il étudie les fondements du jeu clownesque au Centre National des Arts du Cirque sous la direction de Paul-André Sagel avec des professeurs et d'anciens élèves de l'école Jacques Lecoq (Norman Taylor, Jos Houbens, Alain Gautré, Martine Dupé).

 

Il approfondie sa recherche sur la figure du clown avec Cédric Paga (alias Ludor Citrik) et sur le jeu burlesque avec Norbert Aboudarham. Il complète et perfectionne son jeu physique en compagnie de Pavel Mansurov (professeur à l'école du Licedeï de St Pétersbourg) et de Thomas Leabhart (ancien élève d’Étienne Decroux).
La science de François Delsartes vient compléter ses recherches sur le corps en mouvement.
Grand voyageur il part régulièrement à l'étranger pour y diffuser ses spectacles et y dispenser stages et ateliers à destination de tous les publics

 

Il a travaillé avec la compagnie Caboch'Art (théâtre), les Matapeste (clown), le Théâtre du Tacot (échasses, jeu masqué, mime), la compagnie Volubilis (danse), Zizanie (échasses) ; Millefeux (artificiers), Artention (arts plastiques), la compagnie Autour de Peter (théâtre, musique, clown), le Loup Blanc (événementiel).
Passionné de sciences, chercheur et observateur, son univers artistique est intimement lié à l'observation du vivant, la flore et la faune comme première source d'inspiration pour l'ensemble de son travail.
Aujourd'hui il est le directeur artistique du CRAAC (Centre de Recherche Artistique d'Anthropologie du Clown) basé à Niort (79) ; une compagnie qu'il a créée en 2018 pour développer ses recherches et ses travaux sur le clown tant au niveau national qu'international.

Thibo Trilles
Accro, Danse et performance

Mon parcours artistique m’a permis d’explorer des environnements très riches et variés. Je me suis spécialisé depuis quelques années dans la création in situ et notamment dans l’appréhension de l’architecture et de la verticalité des lieux. J’aime travailler sur l’espace pour y questionner son rapport au corps à la fois comme endroit statique dans lequel on peut se lover, et comme endroit dynamique que l’on traverse parfois sans même détourner le regard. Il s’agira toujours de se questionner sur ce que l’environnement nous inspire et comment nous pouvons le traduire corporellement. Travailler à la fois sur l’histoire du lieu et en même temps sur ce qu’il s’y passe dans l’instant incite à travailler à la fois l’écriture chorégraphique et l’improvisation pour laisser place à la spontanéité du hic et nunc.

Thibo Trilles


Danseur acrobate, il a travaillé sur scène avec de nombreuses compagnies de danse hip hop et contemporaine (cie S’poart, Daruma, Mastok production, Eolipile) ainsi qu’avec des compagnies de rue dans des compagnies diverses et variées ; des trottoirs de la banlieue parisienne aux plus grands monuments en France et à l’étranger (cathédrales, opéra du Caire, châteaux) en passant par les festivals de rue (Chalons, Cognac, Aurillac, Nion, La Strada…). Il est également art thérapeute et enseignant à la faculté des sciences du sport de Poitiers notamment en danse et en escalade.

Alice-3.jpg
IMG_3812-(2).jpg

Stéphane Keruel
Théâtre et performance 
Cie Le  Chant de la carpe

Un dignitaire improbable d'une tribu encore inconnue du Marais Poitevin prend la parole sur les rives de la Sèvre, dans sa tenue de cérémonie. Il nous fait part de ses réflexions, de ses aspirations, de ses élans vers le grand large, dans plusieurs de ses langues aux accents poétiques, évoquant l'eau, la nature et les créatures qui l'habitent. Sa parole singulière nous entraîne de surprises en surprises, dans une série de “chroniques” de dix minutes ponctuées et soutenues par des musiques originales de Guigou Chenevier.

Stéphane Keruel
Formé au Conservatoire d'Art Dramatique de Lyon, il est comédien depuis 1987, puis metteur en scène et auteur de textes à dire et à jouer.
En 1990, il co-fonde la Cie Lhoré Dana (avec Olivier Maurin, Théâtre de la Renaissance, Oullins - Lyon), au sein de laquelle il est comédien dans des œuvres contemporaines jusqu'en 2001.
À partir de 1999, sa rencontre de la poésie de Ghérasim Luca l'engage dans une recherche de longue haleine sur le langage et la poésie.


En 2001, il fonde Le Chant de la Carpe, Compagnie basée à Niort, au sein de laquelle il créé des formes de spectacles (25 à ce jour), ancrées dans le théâtre à la lisière de la performance poétique et du concert musical. Chaque nouvelle rencontre avec le public est pour lui l'occasion de partager son "incompréhension fertile" du langage normé : "Ça redonne de l'air !", dit-il.

image00077.jpg

Michele Bernard
Théâtre de rue -Cie Lodela/Ozin

Entendre les questionnements  du moment de Mathide ,
à savoir si les hommes descendent du fleuve ,
et quelle est la vraie nature de la nature et de l être humain ?.
Boniment poétique, décalé. Que du vrai, que du bleuf...

Michèle BERNARD    
Comédienne, Marionnettiste, militante, touche à tout, curieuse des autres, j’ ai suivi en autre une formation à l’  école Jacques Lecoq dans les années  fin 1980
.

 

Suite à cette  formation et ma personnalité , j’ai  crée pour aller à la rencontre du public de la rue, des spectacles   avec des personnages atypiques, au sein de deux compagnies que j’ai crée  "Les  Abonnés Occupés" (94 ) ( avec Pierre Lenczner),puis la cie Lodela et vécue des tas d’ aventures avec les Compagnies : La famille Moralles / La Derniére Minute / Le SAMU / Cie Hydragon / Les facteurs d’Amour /  Compagnie Opus / Cie Kumulus / Cie «Les 400 coups / Cie Oposito /  Cie Friche théâtre Urbain.

_MG_4710-©-Didier-Goudal.jpg
061-DSC07926.jpg
IMG_1146.jpeg

Jérôme Bossard
Musicien performer - Cie Les Zygomat'Hic

Des marais du delta du Mississippi à ceux du marais poitevins il n’y à qu’un mille. Une allégorie ou la Nouvelle Orléans s’invite pour des performances musicales de tambours et de chant, un hommage à la mer et au bayou.

Jérôme Bossard
Formé au conservatoire d'Angers en percussions classique après 10 ans en école de musique communale, il entame sa formation de batteur en autodidacte à l’âge de 17 ans dans son 1er groupe professionnel Les Papa Stompers (orchestre de jazz new orleans des débuts du XXème).


Percussionniste, frappeur à gage, révélateur de sons, directeur artistique de la Cie Zygomat'Hic depuis 2000 et surtout de sa fanfare new orleans le Zygos Brass Band qui sera fondée en mai 2015.
Il enregistre 3 albums avec Kirk Joseph (membre fondateur du Dirty Dozen Brass Band mythique sousaphoniste) ainsi que Calvin Johnson (Saxophoniste néo-orléanais).
En 2005, il crée et devient responsable de la direction pédagogique du SONIK Club Musical, école de musique nantaise qui compte aujourd’hui plus de 250 élèves.


Il coordonne 2 fois par an pour l'association Nantaise Trempolino des stages professionnels, depuis 2011, sur les musiques de New Orleans destinés aux musiciens professionnels (avec le concours des plus grands musiciens locaux).
Un EP numérique est sortit regroupant ses compositions, sous le titre G-rom Vol. 1, électro-acoustique créées pour des spectacles de scène et d'espace urbains et/ou extérieurs.

IMG_4465.JPG

Mickaël Féral
Musiques et installations sonores

Jouer avec le fleuve et ses rîves qu’il dessine, pour qu’émergent ses sons, que la promenade soit aussi musique , d’oiseaux, d’appeaux, de vents, de mer, et de nature étrange. Des installations sonores viendrons ponctuer les rendez-vous et proposeront des univers, à chercher, à découvrir, à entendre, à écouter, un arbre qui chuchotte, un bosquet ou chantent des cigales, une rivière qui murmure…
Et puis parfois, faire sonner un bois lointain, devenir un “indien” qui guette ou bien qui chante pour célébrer la nature, fragile, magique, ethnique. Ces apparitions viendront s’inscrire sur le parcours, un fil rouge au fil du courant qui nous mène à la mer.

Mickaël Féral
Musicien Batteur éclectique, c’est par cet instrument, la batterie qu’il multipliera les rencontres et jouera son chemin de musicien. Jazz, Afrique, et musique improvisée seront les premières passions pour des aventures musicales dans les clubs parisiens, puis sur les scènes nationales.


L’envie de partages et d’échanges le porte également vers la pédagogie, la transmission et la création de répertoire d’orchestre de percussions, avec aussi bien avec des jeunes de cité qu’auprès de professionnels du spectacle, de comédiens, d’artistes aux univers variés.


Aussi il se consacre à développer ses créations de spectacles musicaux au sein de la Cie de la Dernière Minute qu’il crée en 1992, une aventure de près de trente ans qui donnera lieu à de nombreuses expériences de concerts spectaculaires et de travail d’équipe.


C’est durant cette période qu’en parallèle il tisse de nombreux liens avec les Arts de la Rue, se prêtant à différentes créations avec des Cie de théâtre, d’Arts plastiques, de danse, de feu…
Pour pratiquer, rencontrer et créer, il participe au montage de lieux de pratiques au sein de différents collectifs artistiques, pour aujourd’hui proposer la rOUSSe comme outil de création.
Installé depuis 10 ans à la Roussille, il développe en collaboration avec Anne Vergneault, des projets artistiques mêlant arts plastique et arts vivants et le projet « la rOUSSe », un lieu de résidence et de créations partagées.

A.M.jpg
IMG_3842.jpg
IMG_3905.JPG

Trio Éphé-Mer
Musique fanfare
Manuel Gablain, Alain Hurtaud, Olivier Rivière

Déroulant leur musique au fil de l’eau à bord d’une embarcation, nos trois musiciens habilleront les méandres de la Sèvre niortaise du mélange de timbres des cuivres et des bois. Ils rendront ainsi hommage à la divinité des rivières nommée Ochun qui symbolise la délicatesse, la finesse et la grâce mais aussi la sensualité et l’amour.
Il s’agira d’une création musicale unique spécialement conçue pour l’inauguration de Pars_Cours vers la mer.

Manuel Gablain : Buggle et trompette
Musicien éclectique il a participé à d’innombrables projets musicaux dans le champ des musiques du monde, du jazz et des arts de la rue. On a pu l’entendre aussi bien avec le chanteur Tchadien Mandowé, le Bassiste Senegalais Alune Wadé, la formation de musique afro-cubaine Sandunga Latina ou le quintet « Us is Five » hommage aux compositions de Charlie Mingus.
Il collabore depuis 2014 avec la compagnie le SNOB et joue et compose avec le groupe de funk poitevin Varius Funkus.

 

Alain Hurtaud : Saxophone Baryton, Saxophone Sopranino
De son propre aveu, tombé tout petit dans la marmite cuivrée de l’harmonie municipale de Niort en 1968, saxophoniste finançant ses études à la rude école des orchestres de danse, sa rencontre avec le jazz était inévitable.
Dans un tout autre domaine, il étudie la musique ancienne au sein d'ensembles vocaux.
En musicien complet et curieux de tout, il joue aussi dans plusieurs formations de musique cubaine.
Depuis 1994, il se passionne pour des formations « Arts de la Rue » telles que la Fanfare Le  S.N.O.B  puis  La Fanfare à Effet de Voûte  pour lesquelles il compose et effectue les arrangements et crée la Compagnie KIOSCOEUR  dont il assure la direction artistique.


Olivier « Poocks » Rivière : Trombone Basse
Prédestiné par son nom de famille à cette aventure, Olivier Rivière plus connu sous le pseudonyme mystérieux de « Poocks » vit entre Niort et la Rochelle.
Il est titulaire d’une médaille d’or et d’un certificat de fin de cycle au conservatoire de  Niort.
Tromboniste dans le PAULOGANG  il est aussi un des membres fondateurs de la compagnie niortaise le SNOB avec laquelle  il s’est illustré  depuis 25 ans dans de nombreuses créations et tournées en France et à l’étranger en particulier pour les spectacles Ulik’s Glisssssssssendo et Ulik’s Opus II.